700 km de piste cyclable Luxembourg à Lyon

 

 

La Véloroute V50 est un itinéraire inscrit au Schéma National des Véloroutes et Voies Vertes (SN3V). En continuité des aménagements réalisés en Allemagne ou au Luxembourg, il s’inscrit comme un axe européen fort entre les pays d’Europe du Nord et le Sud de la France. L’aménagement de la continuité de la partie française de cet itinéraire pourrait en effet amener une plus grande fréquentation par des cyclistes venus des pays d’Europe du Nord, familiers de la pratique du vélo de randonnée.

Suite à une réunion à Port sur Saône en mars 2017, regroupant l’ensemble des acteurs intéressés par le développement de cette véloroute, la création d’un Comité d’Itinéraire a été engagée. Il devrait se mettre en place courant 2018 pour travailler sur la continuité de l’itinéraire (aménagements, infrastructures), le développement de l’offre touristique et de services (hébergements, transports, réparation, location, …), et la promotion de cet axe d’itinérance à vélo.

Anciennement connue comme Véloroute Charles le Téméraire, la dénomination de cet itinéraire était très variable sur le parcours : Chemin de la Moselle, Charles le Téméraire, Canal des Vosges, Rives de Saône, Voie Bleue, …
Suite aux premières décisions du Comité d’Itinéraire, la véloroute V50 s’apelle désormais :

 

« L’Echappée Bleue – Moselle-Saône à vélo »

 

Considérant sa possible continuité en Allemagne par la vallée de la Moselle jusqu’à la confluence avec le Rhin à Koblenz (carte ci-dessus), il serait éventuellement possible de constituer une véloroute de 1 000 km, reliant le Rhin au Rhône, de Koblenz à Lyon (entre l’Eurovélo 15 et l’Eurovelo 17)

 

Département de la Moselle

- Chemin de la Moselle : entre Apach, à la frontière allemande et luxembourgeoise, et Thionville.
Première véritable voie verte en Lorraine, cette liaison entre la frontière et Thionville est très agréable et bien connue.

- Entre Thionville et Metz :
La liaison entre Thionville et Metz est opérationnelle depuis novembre 2015. Le parcours est quasiment intégralement en voie verte avec un revêtement d’excellente qualité. Quelques passages sur des routes très tranquilles au niveau du Barrage d’Argancy et de La Maxe.

La traversée de l’agglomération de Metz, en rive gauche de la Moselle, entre le port de Metz et Moulins les Metz, permet d’éviter le réseau routier. Par contre, les accès au centre-ville ne sont pas vraiment bien aménagés ni bien signalés.
La traversée de la Moselle au niveau du pont de Moulins les Metz sur 400 mètres est absolument mal (pas) aménagée ! Ce secteur reste encore très dangereux.
En passant en rive droite de la Moselle, avant de retrouver un secteur bien aménagé, il reste encore un secteur non aménagé sur 1,5 km au niveau des étangs d’Outre Moselle (communes de Jussy et Vaux), praticable cependant en VTC, avec une partie qui peut être boueuse après une période de pluie !!

- Entre Jouy aux Arches et Novéant sur Moselle :
La Com Com du Val de Moselle (aujourd’hui Mad et Moselle) a inauguré en septembre 2012 le tronçon de 10 km entre Jouy aux Arches et Novéant sur Moselle.
Reste le problème du pont de Corny sur Moselle qui n’est pas résolu. Là encore, c’est un secteur dangereux. Une passerelle sur la Moselle serait nécessaire.

Département de Meurthe et Moselle

- Pays Val de Lorraine :
Depuis Arnaville jusqu’à Custines, les travaux sont en cours d’achèvement (juillet 2018). Ils devraient être achevés pour l’automne 2018 (décision concernant le passage à proximité des silos de Pont à Mousson).

L’itinéraire passe par Arnaville, Pagny sur Moselle, Vandières, Pont à Mousson, Blénod les PàM, Dieulouard, Autreville, Millery et Custines. Ce parcours de 35 km est principalement en voie verte, avec quelques passages partagés avec peu de voitures : étang d’Arry, traversée de Pagny sur Moselle, Pont à Mousson, étangs d’Autreville.
Entre Autreville, Millery et Custines, la véloroute emprunte des portions de route assez circulantes, avec des vitesses des voitures assez importantes. PRUDENCE !!

A noter qu’entre Dieulouard et les étangs d’Autreville, le parcours emprunte le secteur où nous avions réalisé un débroussaillage en février/mars 2013 avec les associations locales pour faire avancer le projet qui était alors un peu en stand-by (voir l’article sur ce site).

- Traversée de l’Agglomération Nancéiénne (Boucle de la Moselle – secteur Est) : Ce sont environ 30 kms aménagés entre Custines et Richarménil (lieu-dit « Les Turbines »), par les berges de Meurthe, le Canal de la Marne au Rhin et le Canal de Jonction.
Il est également possible d’emprunter la Boucle de la Moselle (secteur Ouest) en continuant à suivre la vallée de la Moselle vers Liverdun, Toul puis Neuves Maisons (rajout d’environ 25 km pour regagner Richarménil).

- Entre Richarménil et Gripport :
Lors de nos randonnée en juillet 2007 et juillet 2018, nous avons pu nous rendre compte de la beauté de ce secteur, notamment les alignements d’arbres en bord du Canal des Vosges.

Suite aux contacts pris en 2007 avec les intercommunalités et le Conseil Général de Meurthe et Moselle, une étude avait été engagée sur ce secteur en 2010. Cependant, à ce jour, rien n’a été engagé en terme de travaux. Ce secteur de 28 km est partagé entre différentes communautés de communes et le portage du projet s’avère de ce fait plus compliqué. Le Conseil Départemental de Meurthe et Moselle semble se soucier un peu plus de ce secteur désormais.
Lors de notre randonnée de juillet 2018 et de la rencontre avec la Vice-Présidente du Conseil Départemental, nous avons eu quelques précisions … mais des échéances encore un peu lointaines (2021 à 2023 !!). Nous espérons que des solutions de continuité « officielle » seront trouvées rapidement, bien avant ces prévisions de travaux.

 

La Véloroute nationale V50 – L’Échappée bleue relie la frontière du Luxembourg à Lyon au fil d’un parcours de plus de 700 kilomètres le long de la Saône, du Canal des Vosges et de la Moselle. Elle est réalisée à 80 % début 2018 et fait l’objet d’une structuration touristique en cours.

avancement V50

L’Échappée bleue assure un maillage structurant sur un axe nord-sud en provenance de d’importants bassins de cyclistes (Beneluxe, Allemagne, Suisse). Elle relie l’EuroVelo5/ViaRomea, l’EuroVelo 6/Véloroute des FLeuves et l’EuroVelo17/ViaRhôna.

Majoritairement aménagée en site propre, l’itinéraire dispose de nombreux atouts : un faible dénivelé pour assurer un niveau de pratique accessible au plus grand nombre et un cadre environnemental, patrimonial et culturel très riche.

Fort de ces constats, les collectivités engagées dans l’aménagement et la valorisation des sections de la V50 ont initié en 2017 une démarche partenariale visant à structurer la véloroute et affirmer son positionnement dans l’offre nationale et européenne. Le 21 novembre 2017 s’est ainsi tenu le premier comité de pilotage de l’itinéraire, réunion qui a lancé le comité d’itinéraire et a désigné le département de la Haute-Saône comme chef de file du collectif. Réuni le 13 mars 2018 à Épinal, le second comité de pilotage de la V50 a défini le nom et la signature de l’itinéraire : « L’Échappée bleue – Moselle-Saône à vélo ».